"du Bois du Héron"GOLDEN RETRIEVER


LA STERILISATION

Ce texte est essentiellement copié (avec l'aimable autorisation des propriétaires, merci à eux.) du site "www.domainehaisha.com ", dont nous partageons les idées et expériences.
Le dossier complet est disponible ici

Cette pratique est encouragée par la majorité des vétérinaires, utilisant l'argument massif qu'ainsi votre chienne ne risque plus aucun problème de tumeurs mammaires, de métrite, de portée non désirée, etc etc  Certains vétérinaires n'hésitent pas à dire "Votre chienne vivra plus longtemps si elle est stérilisée". D'autres, au moment des rappels de vaccins du chiot (3 mois) fixent déjà rendez-vous pour la stérilisation.

Qu'en est-il vraiment ? L'avis d'éleveurs :

Les inconvénients concrets possibles, autant pour une femelle stérilisée que pour un mâle castré (c'est du vécu, nous sommes non seulement éleveurs mais également toiletteurs) :

Le poil :

Un chien stérilisé est un chien qui n'a plus de système hormonal. Cela signifie aussi plus de mue, plus de renouvellement du poil.  Donc le poil pousse, pousse, pousse, s'épaissit de plus en plus... et devient complètement ingérable...

- Démêlage très difficile et très douloureux pour le chien, le poil est réellement accroché à la peau, et de plus la peau devient plus sensible.

- Changement de couleur : les goldens deviennent presque blancs, les noirs deviennent gris, et les "pluricolores" deviennent "délavés»...

- Changement de qualité de poil : Au lieu d'être lisse et soyeux, il devient épais et laineux, pire que le poil de bébé.  Il s'emmêle rapidement et directement "à la peau"

- Pousse du poil : Le poil pousse en épaisseur au lieu de pousser en longueur.  De plus il pousse deux fois plus vite...

En bref, ce n'est pas juste une question d'esthétique, mais également d'entretien... Faute d'un entretien quotidien et contraignant tant pour vous que pour le chien, ainsi que d'un toilettage complet toutes les 6 à 8 semaines (au lieu de tous les 3 mois pour un poil normal) la seule autre solution sera la tonte complète, souvent "à ras" car étant donné l'épaisseur de poil, et la plupart du temps l'épaisseur des noeuds, aucune autre tête de coupe que la 3 mm ou la 1 mm ne passe...

Nous avons remarqué cet inconvénient particulièrement chez les races à poil long, où l'on constate un changement manifeste de la texture du poil, survenant dans les quelques mois à un an après la stérilisation.

Certains vétérinaires commencent à se rendre compte de cet inconvénient et à en avertir le client.

Le poids :

La plupart du temps, les chiens stérilisés prennent du poids... Il est impératif de leur donner une nourriture light et, malgré cela, la ligne et le corps du chien changent... Dans la majorité des cas, le chien devient obèse, en dépit de ce régime "light»... Et de plus, il est constamment affamé...

En fait, la stérilisation (explication "scientifique" donnée par un vétérinaire) modifie le métabolisme du chien : En gros, avec la même quantité de nourriture, le chien "profite plus" de son aliment et donc, grossit.

Parallèlement à cela, on constate dans beaucoup de cas (observations établies par un vétérinaire), directement après la stérilisation, une augmentation assez marquée de l'appétit du chien. Si le maître répond positivement à la demande du chien, la prise de poids après l'opération risque d'être évidente. Et ces kilos pris après une stérilisation sont particulièrement difficiles à perdre.

En conclusion, si l'animal souffre déjà d'embonpoint, la stérilisation risque très fort d'aggraver le problème.

Le caractère :

Les chiennes stérilisées sont plus facilement stressées et haletantes, comme si elles étaient "à bout de souffle". Certaines deviennent également grognons, constamment sur leurs gardes, peu sûres d'elle...

Dans certains cas, cela "vieillit" la chienne. Chez les chiennes vivant "en communauté" avec d'autres chiens, cela peut provoquer des tensions entre chiennes stérilisées et non stérilisées (comme il y a également des tensions / bagarres entre chiennes non stérilisées à l'approche des chaleurs, notamment), car la chienne stérilisée n'est "ni un mâle, ni une femelle".

Aussi, dépendant de la race, la chienne stérilisée tôt (à l'âge de 6 mois, par exemple), peut ne pas être encore "adulte" dans sa tête, et garder des comportements "juvéniles" inadaptés.

Idem au niveau de la croissance, une stérilisation prématurée peut, à mon sens, s'avérer négative, la croissance étant également liée au système hormonal.

Incontinence :

Dans certains cas, et pas seulement quand elles vieillissent, les chiennes stérilisées deviennent incontinentes, elles urinent sous elle en dormant ou urinent d'émotion (joie ou peur).
Cela dépendrait apparemment de la façon dont l'opération est pratiquée, mais cela fait bien partie des possibles effets secondaires liés à la stérilisation.

Exercices :

Le chien devient plus sédentaire, moins actif (dans le cas d'un chien adulte), il s'essouffle rapidement (lié à la prise de poids).

Conclusions :

Vous n'aurez plus le même chien. Si vous avez acheté un chien pour son poil lisse, soyeux et brillant, son caractère enjoué, et son endurance dans les promenades, vous risquez d'être déçus si vous le faites stériliser.

S'il est vrai que la stérilisation annihile tous les risques de métrite et tumeurs mammaires, la majorité des chiennes ne souffrent d'aucun de ces problèmes (de même, on ne stérilise pas d'office toutes les femmes qui ne souhaitent pas avoir d'enfant sous prétexte de leur éviter un cancer de l'utérus)... C'est aussi, entre autres,  une question de lignées et d'hérédité... Ce type de problèmes  survenant plutôt chez les chiennes vieillissantes, peut-être la solution de laisser votre chienne vivre une existence normale jusqu'à l'âge de 9, 10 ans, et d'ensuite la faire stériliser n'est-elle pas mauvaise...

Si vous décidez de faire stériliser votre chienne "pour convenance", parce que vous ne voulez pas de taches de sang, etc... Sachez qu'une chienne a ses chaleurs une à deux fois par an, que cela dure 3 semaines au total dont une dizaine de jours de saignements, que votre chienne peut très bien s'habituer à porter une culotte prévue à cet effet durant les jours de saignements, et que chez beaucoup de chiennes, ces saignements passent quasi-inaperçus, tellement elles font bien leur "toilette»... 

Si vous avez peur des portées non désirées, sachez qu'il vous faudra être vigilant "une bonne semaine" durant les chaleurs, c'est-à-dire ne pas lâcher votre chienne en liberté  durant cette période...

Nous n'avons aucun intérêt à déconseiller aux gens de faire stériliser leur chienne (mis à part la fierté personnelle et le souci de les voir rester "de dignes représentants de leur race")... les vétérinaires, eux, y ont un intérêt financier considérable (Heureusement, tous les vétérinaires ne sont pas comme cela !!!) ... A méditer !

Le but de cet article est juste d'informer sur les inconvénients de la stérilisation, qui sont méconnus, passés sous silence et amoindris par les vétérinaires (Heureusement, de plus en plus de vétérinaires tendent à informer sur les inconvénients de la stérilisation, et certains pèsent même le pour et le contre).

N'oubliez pas que c'est un acte irréversible... et de plus une anesthésie générale... Beaucoup de personnes ayant des chiennes stérilisées sont très étonnées d'apprendre que si leur chien a un poil pareil, c'est une des conséquences de l'opération.
D'ailleurs, nous repérons les "stérilisés" quasi "au premier coup d'oeil", quand le chien arrive au toilettage, et les gens sont surpris, puis ils se rendent compte que tous les "symptômes" que nous leur décrivons correspondent bien à "l'après opération".

Oui, car bien sûr, tous ces inconvénients ne viennent pas du jour au lendemain, chez certains chiens, cela prend à peine quelques mois, chez d'autres, il faut plus d'un an... et certains propriétaires se réjouissent que leur chien ait gardé un beau poil et n'ait pas pris de poids... à tort... car ces inconvénients irréversibles arrivent tôt ou tard.

Dernière précision : Il est bien sûr évident que nous comprenons les stérilisations pour raisons "médicales" :
- lactations nerveuses à répétition, métrite, accouchement qui se passe mal, etc.
- dans tous les cas où il y a lien entre la maladie et les hormones.
- en matière de problèmes comportementaux, là aussi, il n'y a pas d'hésitation à avoir.  Par exemple, chien fugueur, chien "hyperdominant", "hypersexualité",... Mais, dans certains cas, si les hormones jouent effectivement un rôle dans le problème en question, il n'est pas dit que la stérilisation résoudra ce problème.  En effet, certains chiens ayant "pris l'habitude" (de fuguer, d'agresser...) garderont cette habitude, même stérilisés.

Nous sommes également conscients que les "chiens des rues" (comme on en voit encore dans certaines zones rurales) devraient tous être stérilisés, de même que les chiens issus de refuge (pour éviter les portées non réfléchies, les propriétaires irresponsables ou simplement inconscients des conséquences, pour éviter également de reproduire des problèmes comportementaux, certaines pathologies, etc etc...).

Ce qui est à proscrire, c'est la stérilisation pour le confort des maîtres.



Birds

Page d'accueil