Francofolies 2002

Continuons notre plongée dans les Francofolies spadoises avec d'autres photos, d'autres découvertes que les têtes d'affiche.

Le chanteur français, Vincent Baguian, cultive la critique. Le ton est ironique, sarcastique, parfois féroce. L’artiste, aux textes forts et décapants, était accompagné d’excellents musiciens, partenaires de Francis Cabrel et pour le guitariste des « Restos du Cœur ». Une de ces soirées qui s'apprécie avec esprit et connivence.

     

Géraldine Cozier de Chatelet qui, dans le cadre du concours Franc'Off, a fait forte impression, remportant le second prix. Elle a présenté un répertoire très jazzy et groovant à merveille, aux compositions des plus plaisantes mais surtout fait entendre une très jolie voix, bien en place et sachant jouer sur les nuances. 

 

 

 

  Avec Gérard Jaffrès, la musique bretonne teintée de rock a fait son apparition sur la scène du Village francofou. Un très joli moment !

                                  

 

     

Gabriel Manah a été une des révélations des Francofolies 2000 de La Rochelle. Originaire du Burundi, il possède une voix originale, très féminine et offre à entendre un répertoire tout aussi original, profondément  poétique.

    

 

                             

 

 

Avec le groupe liégeois Blood Stain, changement radical de style. Plus d'ambiance feutrée mais bien du rock survolté, dans la lignée des Lenny Kravitz et autres... Au concours Franc'Off, ce groupe a été également été bien remarqué et s'en retourne avec un troisième prix ! Ce groupe, proposant un blues-rock des plus énergiques et très au point, chantait pour la première fois en français. Voici en tout cas, pour les amateurs de rock aux influences anglo-saxonnes, un groupe à suivre !

   

 

 

Une quatrième page pour ces Francofolies 2002... Encore des photos...

 

Textes et photos Dominique Coune

Pour nous contacter : musique@pi.be