PHIL

ligne

CHLORE ET TOXICITÉ

ligne

CE QUE RACONTE GREENPEACE

En attendant, nous savons que toutes les substances chimiques contenant du chlore sont extrêmement nocives pour l'homme et l'environnement.

Opuscule de Greenpeace 'Le chlore est omniprésent' (en néerlandais) - été 1994.

ligne

FAITS ET CHIFFRES

Affirmation

Il n'y a pas de substances toxiques, il n'y a que les doses qui sont toxiques.

Source: Paracelse, un des pionniers de la toxicologie, il y a environ 400 ans.


Quelle est la quantité toxique?

Paracelse avait et a encore raison. N'importe quoi peut devenir un poison létal si ingéré ou inhalé en doses excessives. Il y a toutefois de très grandes différences entre les quantités létales. Si l'on buvait environ 15 litres d'eau, cette quantité quasi certainement nous tuerait. Passons à l'extrême opposé, il suffit de deux milliardièmes de gramme de toxine botulique produite par la bactérie homonyme pour tuer un homme.
Les substances chimiques contenant du chlore se trouvent donc entre ces deux extrêmes. On pourrait par exemple manger des kilos de PVC en poudre, car il n'est pas toxique à cette dose, il ne serait en fait pas digéré et serait expulsé du corps tel quel. L'acide chlorhydrique, un élément indispensable pour notre appareil digestif, n'est létal qu'à des concentrations élevées. Le chlore est un poison que l'on pourrait qualifier de moyen mais la dioxine TCDD est l'un des plus puissants que l'homme ait produit (mais pas volontairement).

Substances toxiques dans l'industrie:
tous les mesures en ppm (parties par million)

dose létale qui tue 50% des rats
après une heure d'inhalation:
acide chlorhydrique: 3124
chlore: 293
isocyanate de méthyle (Bhopal): 5
ozone: 4,8
TCDD-dioxine équivalente à: 0,25
Source: Liste des substances toxiques. Ministère du Travail, Hollande.

Comme on peut le voir, la cause du désastre de Bhopal fut la fuite d'un réservoir d'isocyanate de méthyle (un combiné organique de l'azote). Greenpeace exploite ce terrible accident pour dire que la même chose pourrait arriver avec le chlore ou l'acide chlorhydrique. Il est vrai que rien n'est impossible, mais comme le chlore est bien 60 fois moins toxique, il y aurait, dans les mêmes conditions, un nombre de victimes 60 fois inférieur. Et dans le cas de l'acide chlorhydrique, il y aurait eu 600 fois moins de victimes.


Substances toxiques dans la nature

Si vous croyez que la nature est douce et inoffensive, les valeurs qui suivent vous démontreront combien l'homme est encore un amateur en matière de poisons par rapport à la nature:

Substances toxiques dans la nature:
Tous les mesures en µg/kg de poids corporel

dose létale qui tue 50% des rats
après une heure d'ingestion:
strychnine (végétale): 500
dioxine TCDD (bois brûlé, compost): 300
Tétradoxine (poisson): 15
Toxine du tétanos (bactéries): 0,0001
Toxine botulique (bactéries): 0,00003
Source: H. Compaan, Institut de Recherche TNO, Hollande.

Un µg/kg de poids corporel signifie qu'un microgramme - un millionième de gramme - par kg de poids corporel est en mesure de tuer 50% des rats dans l'heure. On peut noter que la toxine botulique est un poison dix millions de fois plus puissant que la plus toxique des dioxines qu'elle soit produite par la nature ou par l'homme.

ligne

LES ALTERNATIVES

N'importe quel matériau est toxique. Le pétrole brut est lui aussi toxique et, par conséquent, tous les matériaux dérivés du pétrole ou son utilisation à des fins énergétiques, mettent en jeu des produits toxiques, c'est-à-dire pratiquement tous les secteurs de l'industrie.
Toutes les activité industrielles provoquent la formation, grande ou petite, de résidus toxiques. Ceci vaut tant pour les fabriques de chlore que pour celles qui n'utilisent pas le chlore, tant pour les produits industriels que 'naturels'. Si ces résidus étaient traités en conséquence, ils ne constitueraient pas un problème, ni dans un cas, ni dans l'autre.


CONCLUSION

Il n'y a aucun motif pour traiter la toxicité des produits chimiques contenant du chlore d'une façon différente des substances ne contenant pas de chlore. Et il n'y a aucune raison qui permette d'accuser le chlore en général d'engendrer plus de (sous)produits toxiques que d'autres substances. La nature est en fait une bien plus grande et bien plus puissante source de produits hautement toxiques.

ligne

Vous vous trouvez au niveau deux des pages des Chlorophiles.

Créé: 5 juin 1996.
Dernière révision: 5 décembre 2003.

Page d'accueil

To the Home page des Chlorophiles

En Chlore et risques

À droite: Chlore et cancer

Pour tout commentaire sur cette page ou d'autres, et en particulier sur la toxicité des matériaux:

Envoyez à: Chlorophiles@ping.be