PHIL

ligne

CHLORE, PVC ET DIOXINE

ligne

FAITS ET CHIFFRES

La dioxine est la brebis galeuse

La dioxine est la substance chimique la plus toxique, créée par l'homme comme sous-produit non voulu de quelques réactions chimiques, c'est aussi un sous-produit général de n'importe quelle forme d'incinération, le plus souvent en petite quantité (les feux dans les jardins par exemple). Naturellement, il faudrait réduire les émissions à des niveaux négligeables, mais 'Zéro Dioxine', zéro=zéro, la valeur que Greenpeace exige dans son rapport est impensable. Si on pense réellement zéro, on devrait éliminer toute forme de chauffage à partir de combustible fossile, interrompre le transport motorisé, fermer toutes les fabriques, qu'elles utilisent ou non du chlore, puisqu'elles génèrent toutes, mÍme en très petites quantités, des dioxines et des traces de substances nocives qui se répandent dans l'air, l'eau et le sol. Et, last but not least, il faudrait stopper la Nature, car la Nature produit elle-même les dioxines durant les incendies naturels (le récent incendie en Indonésie est une catastrophe de ce point de vue!) et durant la biodégradation du bois....

Suite à des accidents durant lesquels d'importantes quantités de dioxine ont été émises, on peut déduire quels sont les risques à court et long terme. L'accident plus fameux est celui de Seveso, causé par la surchauffe d'un réacteur: il y a eu émission dans l'atmosphère d'un nuage de substances produites par la réaction, parmi celles-ci de quelques centaines de grammes à quelques kilos de dioxine du type le plus toxique.

Voyez: Quels risques présente la dioxine?


Greenpeace et d'autres groupes écologistes accusent l'industrie du chlore d'être la principale source de dioxine dans l'environnement. Ceci, on a pu le dire dans le passé et pour certains cas particuliers, mais aujourd'hui, l'ensemble de l'industrie du chlore , et spécialement l'industrie du PVC, constitue seulement une des sources secondaires de dioxines. Dans les pays occidentaux (mesures effectuées en Belgique, aux Pays Bas, en Suède, au Canada et aux U.S.A.), elle est à l'origine de 0,1% seulement de la quantité totale des dioxines émises dans l'atmosphère. Les sources principales sont encore les vieux incinérateurs, la combustion domestique du bois de chauffage et l'industrie métallurgique. Et la quantité de PVC - ou de chlore - introduite dans les incinérateurs n'a aucune influence sur la quantité de dioxine. Ce qui compte, c'est la qualité de l'incinération et le mode de conduire l'incinérateur.

Voyez: Sources de dioxines.


Greenpeace et d'autres groupes d'écologistes voudraient bannir tous les usages du PVC, car il génère des dioxines au cours des phases de production et d'incinération. C'est vrai pour de très petites quantités;, mais Greenpeace "oublie" de dire que c'est pareil pour n'importe quelle production de matériau qui utilise un procédé à chaud ou thermique.Pour n'importe quel matériau recyclé à haute température, il se forme de la dioxine et n'importe quel matériau inflammable peut générer de la dioxine - et chose bien plus grave PAH - si brûlé accidentellement ou incinéré, et dans le second cas, cela dépend exclusivement de la qualité de l'incinérateur.

Voyez: Emissions de dioxine par les matériaux durant leur cycle de vie.

ligne

Vous vous trouvez au niveau un des pages des Chlorophiles.

Créé: 26 février 1996.
Dernière révision: 12 mai 1998.

Page d'accueil

En haut: Home page des Chlorophiles

À gauche: Chlore et risques

À droite: Chlore et environnement (en préparation).

En bas: Quels risques présente la dioxine?

Pour tout commentaire sur cette page ou d'autres, et en particulier sur les effets de la dioxine:

Envoyez à: Chlorophiles@ping.be