PHIL

ligne

ACTIVITÉS DES CHLOROPHILES

ligne

Comme vous pouvez le constater sur ces pages, les Chlorophiles ont fait beaucoup de choses en peu d'années. Et nous avons encore d'autres en tête, du moins, tant que des groupes environnementalistes continueront à attaquer les utilisations du chlore, comme c'est le cas pour le PVC.

Si vous avez un peu de temps, nous vous invitons à visiter notre Album de photos des Chlorophiles (version anglaise) (150 k!).

ligne

Les actions des Chlorophiles et Greenpeace

Notre première action a eu lieu devant le quartier général de Greenpeace à Bruxelles, fin janvier 1994. Environ 40 travailleurs de l'industrie du chlore et leurs familles, avec calicots, drapeaux et teeshirts ont protesté contre la campagne anti-chlore de Greenpeace. Ils ont remis une lettre ouverte à Greenpeace qui lançait un appel en faveur d'un libre débat scientifique sur l'utilisation du chlore. La réponse de Greenpeace? Un silence absolu pendant les mois qui suivirent...

A Ostende (Belgique), au cours du mois d'octobre 1994, Greenpeace annonce au cours d'un symposium sur la Mer du Nord, une action concertée avec des pêcheurs contre la pollution de la Mer du Nord par des "matériaux chlorurés". Comme contre-offensive, les Chlorophiles tiennent une conférence de presse, accusant Greenpeace de divulgation de mensonges et demi vérités dans son dernier rapport "scientifique" "Zéro Dioxine".

Au-delà du rapport, les accusations des Chlorophiles portent aussi contre les bateaux de Greenpeace qui polluent l'atmosphère avec la même quantité de dioxine et avec des matériaux beaucoup plus cancérogènes que les émissions d'une usine où l'on produit chaque année des centaines de milliers de tonnes de chlore et de PVC. Même leurs journaux imprimés sur papier garanti à 100% "sans chlore" contiennent eux aussi de la dioxine.

A la conférence de presse, les travailleurs de l'industrie du chlore ont présenté une péttion contre les accusations de Greenpeace et, encore une fois, la requête d'un sérieux débat scientifique. En quelques semaines, la pétition a recueilli plus de 2.500 signatures.
L'action proclamée par Greenpeace a été révoquée....

Toujours en octobre, nous avons présenté un recours contre un document de Greenpeace, "Le chlore est omniprésent" auprès du "Reclame Code Commissie" (le Comité de Contrôle de la Publicité hollandais). Après l'échange des communications écrites et la constitution d'un collège de défense s'est tenue une audience le 23 janvier 1995. Le résultat fut négatif: Greenpeace cache ses mensonges pourtant bien réels et ses demi vérités derrière le "principe de précaution" et présente une série d'alternatives aux utilisations du chlore et de ses dérivés, surtout pour le PVC, mais ne dit pas que ces derniers sont préférables pour l'environnement, Greenpeace n'est ainsi pas tenu à prouver la teneur de ces affirmations! Voyez notre "recours auprès du Comité de Contrôle de la Publicité hollandais" (version anglaise).

Le 3 décembre 1994, les Chlorophiles se sont à nouveau rendus au siège de Greenpeace à Bruxelles, cette fois accompagnés de Saint Nicolas (Saint Nicolas joue le rôle du Père Noël pour la distribution des jouets aux enfants le 6 décembre en Hollande et Belgique). Bien que notre visite fut annoncée, Greenpeace n'était pas là pour nous recevoir, nous avonc donc laissée nos 2.500 pétitions dans la boite aux lettres...

En juillet 1995, nous avons conduit notre première action aux Pays Bas. Greenpeace avait annoncé une croisière de leur navire Sirius dans les ports hollandais durant l'été. Un groupe de Chlorophiles était là à les attendre pour leur 'première' à Scheveningen, près de La Haye. Mais il y eut un problème: les trouver! Avant ce jour, ils se plaçaient dans un endroit très fréquenté, maintenant il se cachaient en un endroit pratiquement difficile à trouver. Le fait de devoir affronter une opposition ne leur plaisait-il pas? Voyant que l'intérêt du public était faible et que leur jeu se révélait étrangement modéré, nous n'avons pas poursuivi notre action..

Encore en juillet, Greenpeace a bloqué à Diest (Belgique) un train qui transportait du VCM (Vinyl Chloride Monomer, ou chlorure de vinyle monomère, la matière première du PVC de l'usine LVM en Belgique). Leur intention était de bloquer le train jusqu'à la conclusion de la Conférence Ministérielle des pays riverains de la Mer du Nord qui se tenait à Esbjerg (Danemark). Selon Greenpeace, les substances chimiques contenant du chlore sont la cause de la probable chute de la fertilité masculine (voyez "Chlore et mutations hormonales" [version anglaise]), qui, en tout cas, ne concerne ni le VCM, ni le PVC. Comme contre-offensive, environ 50 travailleurs de l'usine de VCM ont bloqué toutes les routes de la zone jusqu'à ce que la police ait chassé les activistes de Greenpeace. Greenpeace, irrité par cette conclusion inattendue de son action, a dénoncé l'usine LVM pour "transport dangereux". Il a perdu la cause et a été condamné à payer tous les frais...

Le 4 mars 1996, Greenpeace présentait son travail 'Construire sans PVC' au salon du Bâtiment 'Batibouw' à Bruxelles. Mais cette fois étaient présents des représentants de l'industrie des matières plastiques et aussi les Chlorophiles, ils ont répondu avec un calicot: 'Greenpeace ment, et il le sait parfaitement'...

Vers la mi-juillet, les Chlorophiles ont lancé leur livre "La face cachée de Greenpeace" en plusieurs langues (français, anglais, néerlandais, allemand, espagnol, italien). Il couvre tous les aspects des activités de Greenpeace et des méthodes qu'il pratique. Greenpeace Allemagne a cité notre livre en justice à propos de 16 citations que nous reportions (sur 169 au total!). L'affaire est toujours en cours.

Le 19 septembre 1996 s'est tenue à Düsseldorf (Allemagne) une démonstration de masse organisée par l'industrie du PVC et par des associations de travailleurs contre les allégations de Greenpeace et autre sur le rôle du PVC dans le désastreux incendie de l'aéroport de Düsseldorf. Les Chlorophiles étaient en première ligne avec une petite délégation et leur nouvelle mascotte, Greenocchio... Voyez notre Album de photos de Düsseldorf.

Le 25 septembre 1996, Greenpeace a tenu une conférence au Marriot Hotel de Londre, à propos du cas Brent Spar et d'autres arguments, y compris chlore et PVC. Les Chlorophiles étaient devant l'entrée de l'hôtel (entrer coûtait trop, les prix "business" de Greenpeace ne sont pas à la portée des Chlorophiles... ) pour manifester et faire entendre le son d'une autre cloche sur l'affaire du chlore...


Les actions des Chlorophiles à la télévision et dans la presse.

Toutes les actions des Chlorophiles ont été couvertes par des stations TV nationales et/ou locales et par la presse. Après la première action de 1994, l'avis des Chlorophiles sur chlore et PVC a été publié sur les pages d'"opinions" de différents journaux, pratiquement toujours sans demande de réponse ou avec des réponses peu conformes à l'argument.
Encore en 1995 des journaux flamands et hollandais ont publié des "opinions".

La sortie de notre livre à mi-juillet 1996, "La Face cachée de Greenpeace" a été signalée sur de nombreux quotidiens et revues dans toute l'Europe, et en particulier aux Pays Bas, où Greenpeace est un mouvement important (600.000 inscrits sur 15 millioni d'habitants). De nombreuses interviews et des commentaires variés sont apparus au cours des mois qui suivirent...


Les Chlorophiles et le Tiers Monde

En septembre 1994, environ 100 Chlorophiles ont participé à une manifestation sportive (le "Gordel" à Bruxelles). Pour chaque km de course ou de parcours à bicyclette, il y avait une offre d'argent de nos employeurs. Cet argent a été remis à la Croix Rouge pour la construction d'un lieu de rencontre dans un petit village du Senegal.


Les Chlorophiles et l'Ecolo-marketing

En parallèle, nous avons envoyé de nombreuses lettres, avec des kilos de documentation, à chaque entreprise qui déclarait ne vendre qu'emballages ou produits "sans chlore" ou "ne contenant pas de PVC", faisant croire que c'était préférable pour l'environnement. En général, la réaction des entreprises a été positive: les livraisons successives ne reportaient plus de telles mentions.


Les Chlorophiles et les conférences

En septembre 1994 s'est tenue à Ostende (Belgique) la 6ème Conférence des Sceptiques Européens, sur le thème: "Sense and Nonsense in the Environmental Debate" ("Sens et Contresens du Débat Environnemental"), une excellente occasion pour exprimer notre opinion...

En novembre 1994, nous avons tenu à Gand (Belgique) una conférence sur "Chlore, PVC et environnement" pour le secteur des matières plastiques de l'association des Ingénieurs Flamands et pour les étudiants en ingénierie des matières plastiques. Le 7 mars 1995, la même conférence s'est tenue à Diepenbeek (Belgique). Le 26 avril 1996, elle a été présentée à Utrecht, aux Pays Bas, par le groupe Appel d'Heidelberg.


Pour le reste de l'année 1996, nous nous sommes surtout efforcés de renforcer le mouvement des Chlorophiles dans les autres pays européens, aux USA et au Canada et nous avons adopté en Belgique le statut d'organisation officielle sans but lucratif. Le nom "Chlorophiles" a été déposé et enregistré.

ligne

Vous vous trouvez au niveau un des pages des Chlorophiles.

Créé: 23 février 1996.
Dernière révision: 26 février 1998.

Page d'accueil

A la Home Page des Chlorophiles

A sinistra: L'auteur: Ferdinand Engelbeen

A destra: Le chlore dans le monde, histoire générale

A giù:Album photographique des actions des Chlorophiles (version anglaise) (150 k!)

Avant de juger nos actions contre Greenpeace, nous vous prions de lire les pages sur Greenpeace et le chlore, et vous comprendrez le pourquoi de nos actions.

Pour tout commentaire sur cette page ou d'autres des Chlorophiles:

Envoyer à: Chlorophiles@ping.be