Logo du planning familial

1 - HALTE A LA VIOLENCE CONTRE LES FEMMES DANS LE COUPLE : une étude récente *menée auprès d'un échantillon représentatif de 1500 femmes dans toute la Suisse établit que au cours de sa vie, plus d'une femme sur cinq (21 %) a subi de la violence physique et/ou sexuelle dans le cadre d'une relation de couple.

2 - Globalement, la violence des hommes contre les femmes cause plus de morts et d'incapacités parmi les femmes de 15 à 44 ans que le cancer, le paludisme, la guerre ou les accidents de circulation.

3 - l'Unicef contre la violence dirigée envers les femmes à travers le monde

4 - Family Violence Prevention Fund


Violences envers les femmes au Royaume Uni

Source : The Guardian, The Times, February 18 2000



Selon la publication d'hier d'un nouveau bureau de recherche 295,000 femmes sont violées ou souffrent d'autres formes de violences sexuelles au Royaume Uni, ce qui révèle ainsi l'ampleur cachée de la violence contre les femmes en Grande-Bretagne.
L'étude confirme que le chiffre de 6,000 cas de viol et de 17.500 incidents de violence indécente rapportés par la police chaque année sont très largement sous-estimés par rapport à la réelle violence sexuelle.
L'étude montre aussi que le nombre d'agressions par des membres de la famille, de précédents petits amis ou connaissances a augmenté durant les années 90. Les viols par des "proches" représente près de 43% de telles agressions.
La recherche a été publiée en même temps que l'annonce par le gouvernement anglais d'un paquet de subventions de 6 millions de livres sterling pour soutenir des projets dans le pays visant à améliorer les taux lugubres de viol et à donner une meilleure protection aux femmes qui sont souvent battues par leurs partenaires
SOURCE: The Guardian, The Times, February 18 2000

Violence against women in Britain

Up to 295,000 women are raped or suffer other forms of sexual assault in the UK, according to new home office research published yesterday, which reveals the hidden scale of violence against women in Britain.
The study says the 6,000 cases of rape and 17,500 incidents of indecent assault reported to the police each year are a vast underestimate of the real scale of sexual violence.
The study also shows that the number of attacks by parental figures, former boyfriends or acquaintances and "date" rape have increased throughout the 90s. Acquaintance rapes account for about 43 per cent of all such attacks.
The research was published as the UK government announced a £6 million package of grants for projects around the country aimed at improving the dismal conviction rates for rape and giving better protection to women who are repeatedly beaten by their partners.
SOURCE: The Guardian, The Times, February 18 2000


Retour Menu