Infection à Toxoplasme et Grossesse
Suivi

Prévention


Le toxoplasme se rencontre : soit dans la viande, soit dans la terre souillée par les déjections de chat.


Pour éviter d'être contaminée par le Toxoplasme, prenez chaque jour les précautions suivantes.
  • Lavez-vous les mains soigneusement, après avoir manipulé de la viande ou de la terre et avant chaque repas.
  • Mangez de la viande très cuite. Ne mangez pas de viande saignante ( Beef-Steack, Tartare, Fondue, Brochettes, Méchouis, Côtelettes ).
  • Lavez à grande eau tous les aliments souillés de terre surtout s'ils doivent être consommés crus.
  • Evitez les contacts avec les chats. Faites nettoyer tous les jours par une autre personne avec de l'eau bouillante ou un désinfectant les récipients qui contiennent leurs excréments.
  • Continuez à surveiller les réactions sérologiques de la Toxoplasmose ( prise de sang ) toutes les 4 à 8 semaines. Si l'infection se produisait, ces examens la détecteraient et le Traitement qui protège l'Enfant pourrait être entrepris sans retard.

    Peut-être un vaccin bientôt ?

Diagnostic

Il se fait par prise de sang ( IgG et IgM sériques spécifiques ).
Les IgM sont détectés parfois 6 mois voire 1 an et plus, après l'épisode infectieux initial contrairement à ce qui était dit précédemment ( 3 mois ). Et de plus il y a des faux positifs et des faux négatifs. Les IgG apparaissent 2 à 3 semaines après l'infection.

Ces tests permettent de savoir si vous avez eu une infection à toxoplasme ancienne ( si les IgG sont stables après 3 semaines ).

S'il y a doute ( notamment IgG élevées ) un test complémentaire appellé test d'avidité vous fera savoir s'il s'agit d'une infection à toxoplasme remontant à plus de trois mois et donc avant la grossesse.

By introducing high IgG avidity as a criterion in the first half of pregnancy to exclude the possibility that toxoplasma infection was acquired during gestation, many women will avoid unnecessary examinations, treatment, and anxiety. SOURCE: J Clin Microbiol 1997 Aug ;35(8):1972-7
( Avec ce test beaucoup de femmes éviteront des examens non nécessaires, des traitements et de l'anxiété )


In 229 women we found IgG and IgM antibodies suggestive of acute infection. A total of 188 (82%) had an avidity index > 0.3, indicating that the infection had occurred at least four months earlier. Based on this additional information, repeated testing and unnecessary anxiety can be avoided. SOURCE: Schweiz Med Wochenschr 1999 Dec 11;129(49):1938-41
( 229 femmes avaient des IgG et des IgM, le test d'avidité a démontré que 188 ( 82%) avaient eu une contamination avant la grossesse !! )

Unite d'Immunopathologie de la Toxoplasmose, Universite Claude Bernard Lyon 1, Hopital de la Croix-Rousse, France :
Present serological methods differentiate poorly between acute and chronic toxoplasmosis in pregnant women, particularly when immunoglobulin G (IgG) and immunoglobulin M (IgM) antibodies to Toxoplasma gondii are present simultaneously....
Equivocal sera (n = 493) containing both IgG and IgM Toxoplasma gondii antibodies from 309 pregnant women whose status as chronically or acutely infected had been independently determined using standard methods were evaluated for antibody avidity. A value of > 35% elution-resistant antibodies was always associated with chronic infection and could absolutely exclude a recent (< 3 months) infectious incident. Values of < 35% require repeat testing four weeks later to confirm the patient's status, since a proportion of individuals with chronic toxoplasmosis maintain low-avidity antibodies over long periods. This inexpensive, simple method can provide reassurance to clearly chronically infected individuals and avoids the need for repeated testing in these cases. SOURCE: Eur J Clin Microbiol Infect Dis 1998 Jan;17(1):32-6

( Un taux d'avidité sup à 35% a toujours été associé à une toxoplasmose chronique. Les taux inf à 35% doivent être réévalués après 4 semaines avant de conclure à une toxoplasmose récente )


En cas d'infection foetale à toxoplasme plus tardive confirmée un traitement antibiotique est recommandé ( le risque de contamination du foetus augmente avec l'âge de grossesse pour atteindre 90% près du terme mais les conséquences sont moins importantes qu'au 1er trimestre ) .

La fréquence totale de transmission est estimée à 30%,
  • transmission rare au début de grossesse mais très grave ( mort in utéro, hydrocéphalie, choriorétinites ),
  • la période la plus dangereuse est de 10 à la 24ème semaine car il y a gravité et fréquence réunies.
  • en fin de grossesse atteinte fréquente mais minime
 
  • La surveillance se fera par l'échographie : ( Les signes échographiques sont essentiellement au niveau cérébral.)Que faire devant une sérologie négative ?
    Une femme enceinte séronégative doit être surveillée, tous les mois, jusqu'au terme, le prélèvement à la naissance du sang du cordon et surtout du sang maternel étant indispensables pour ne pas méconnaître une séroconversion des dernières semaines.

    Retour GrossesseRetour Menu