Chercher sur le Site par Mot clef Mot(s) exact(s)
     
Maladies Sexuellement Transmissibles :
Le S.I.D.A.

Les MST sont principalement transmises par relations sexuelles, mais peuvent aussi se communiquer par le sang (par exemple de la femme enceinte à l'enfant).

S.I.D.A. ou Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise

Cette maladie est due à un virus, le VIH (Virus de l'Immuno-déficience Humaine) qui détruit les cellules du système de défense de l'organisme (système Immunitaire).

Toute personne infectée par le VIH ne développe pas nécessairement la maladie immédiatement, mais parfois après une longue période, néanmoins il peut transmettre le virus. Les anticorps anti-VIH sont détectables dans le sang 2 à 3 mois après la contamination. La personne contaminée est dite alors séropositive au VIH.


Modes de Contamination HIV/SIDA


Modalités OUI NON
Vie de tous les Jours NON
Grossesse OUI Transmission Mère-Enfant
Plus d'Info
Seringues partagées OUI Aussi pour l'Hépatite B et C
SEXE
Baisers Caresses NON
Pénétration Vaginale OUI Utiliser le préservatif
Pénétration anale OUI Utiliser le préservatif
Fellation Pompier OUI
surtout si on a des blessures dans la bouche
préservatif
Cunnilingus Minette NON
sauf si blessures dans la bouche
et si pertes de sang ou règles
anulingus NON
sauf si blessures dans la bouche
sauf si blessures anales
Soins dentaires Pédicure NON sauf défault de stérilisation
Don de sang NON
Transfusion NON risque 1 sur 1.000.000

Le sida en Belgique : Situation au 30 juin 2001

Après 5 années de diminution régulière, le nombre de nouvelles infections VIH diagnostiquées a augmenté de manière importante (+37%) au cours de la période récente 1997-2000. Au 30 juin 2001, et depuis le début de l'épidémie, un total de 14.378 personnes ont été reconnues infectées par le VIH. Le groupe d'âge le plus représenté est celui des hommes de 30-34 ans et des 25-29 ans chez les femmes
accueil ISP - Service Epidémiologie

Traitements

Le traitement est de plus en plus performant et en évolution constante et rapide. Consultez les centres spécialisés ( Hopital St Pierre, Erasme ULB, Ixelles, ou tout autre institution ayant une consultation spécialisée. )

La vaccination sida est peut-être pour bientôt. Jusqu'à présent les nombreuses variétés et la faculté qu'a le virus du sida à se transformer, à muter font qu'un vaccin n'a pas encore pu être élaboré. Des chercheurs américains ont montré récemment que toutes ces variétés passaient à un moment par un stade commun. Et c'est à ce stade qu'on pourrait intervenir. Il semble donc mais ce n'est encore qu'une probabilité que l'on va pouvoir enfin être plus efficace qu'actuellement. Espérons donc que l'on puisse avoir d'autres armes ( un vaccin ) que les traitements actuels qui sont déjà fort efficaces .

L'Organisation Mondiale de la Santé envisage
3 moyens d'attaque de l'épidémie du SIDA

A l'ouverture du conseil de direction de l'Organisation Mondiale de la Santé ( WHO ) la semaine dernière, le Directeur Général Gro Harem Brundtland a annoncé que WHO portera ses actions sur trois aspects de l'épidémie du Sida : soigner plus de 30 millions de personnes vivant actuellement avec le Sida, réduire la transmission mère-enfants et accéder à des médicaments connexes pour le sida.
Brundtland a pointé que le Sida est maintenant la cause première de mortalité au sub-Sahara Africain et qu'il menace le sous continent Indien . "Le nombre de gens dans les Etats Nouvellement Indépendants (précédemment républiques Soviétiques) vivant avec le Sida a doublé dans les deux dernières années," et elle a ajouté que le WHO n'est pas " impuissant" dans son combat contre la maladie. Les leçons peuvent être apprises de pays tels que la Thaïlande et l'Uganda, qui ont abaissé fructueusement le taux d'infection par l'HIV.

Diminution de la Transmission HIV
MERE à ENFANT

Juillet 1999 : Les chercheurs Américains et Ugandais ont montré que la nevirapine, une drogue à bas prix ( trois dollars ), peut empêcher la transmission de l'HIV de la mère au bébé, et pourrait être une amélioration énorme par rapport à l' AZT ( huit cents dollars et qui doit être prise plusieurs de semaines ).
Selon Peter Piot Directeur Exécutif de l'UNAIDS ( 17 Juillet ) : "Le problème maintenant est : que pouvons nous faire pour le demi million de bébés nés en Afrique l'année passée porteurs d' HIV, parce que leur mère le leur a transmis ?
. .. Tout d'abord, les femmes doivent savoir si elles sont infectées. Et 95% pour cent des femmes HIV positives dans le Tiers Monde ne le savent pas . .. Deuxièmement, les femmes ont besoin de se rendre aux consultations prénatales. La moitié des naissances ont lieu en dehors des maternités . Troisièmement, il faut pouvoir leur donner le médicament. . .. Et dernièrement, nous devons trouver des alternatives sûres à l'allaittement maternel, parce que nous savons que l'HIV peut être transmis par l'allaittement maternel" (UN Wire, 19 July 1999)

La Circoncision et le Risque Sida :

En 1999, l' IMAP signalait le manque de certitude pour promouvoir la circoncision comme une voie permettant d' empêcher la transmission du Sida. Maintenant on peut soutenir la circoncision pour réduire le risque de l'infection Sida. Cependant, il reste des inconnues concernant le degré de protection et si celui-ci est suffisant pour recommander la circoncision comme une forme d'action publique de santé.

Liens


SIDA + 40% attendus d'ici 3 ans en Angleterre
SIDA : Le vaccin, Aidsvax attendu d'ici 3 ans aux USA
Virus Résistant
Centre Français Sida
Mémento Sida - La Prévention
AIDS Treatment Information Service (ATIS): Current Treatment Guidelines
Médicaments VIH
Prise en charge thérapeutique des personnes infectées par le VIH : septembre 1999
SIDAnet Belgique - Adresses
SIDAnet France - Adresses


Retour MenuLes MST


Télécharger Imprimer (PDF)
Vous aurez besoin du plug-in Adobe Acrobat pour consulter le document ou l'imprimer.
Si vous désirez télécharger Acrobat, cliquez ici : ( il est gratuit )
Top



Si vous voulez envoyer cette page à un(e) ou des ami(es)