Retard de Croissance Intra Utérin





Le retard de croissance durant la grossesse est à rechercher.


On le décèle

  • soit en mesurant la hauteur utérine,
  • soit par échographie en mesurant les paramètres du Foetus, la mesure la plus sensible étant le périmètre abdominal.
    L'échographie de référence se situe entre 30 et 34 semaines (+- 32 semaines).

Les mensurations pratiquées inclueront l'évaluation de la quantité de liquide amniotique : sa présence en trop faible quantité étant un facteur important pour la prise de décisions.


Des examens approfondis seront nécessaires si un retard de croissance est décelé

  • pour déceler la ou les causes qui peuvent être foetales, placentaires ou maternelles.
  • pour évaluer la nécessité d'hospitalisation
  • pour évaluer de la conduite à tenir qui devra prendre en compte la gravité des symptômes, les résultats des examens complémentaires tel les monitorings de l'activité cardiaque, le profil biophysique et l'âge de la grossesse

Les facteurs de risque sont notamment

  • des maladies maternelles préexistantes comme le diabète, l'hypertension
  • des toxiques comme les drogues, le tabac, l'alcool


La présence d'un retard de croissance accompagné de l'insuffisance de la quantité de liquide amniotique (oligoamnios) amène

  • après 36 semaines à ne pas continuer la grossesse
  • entre 32 et 36 semaines à exercer une surveillance très attentive pour pouvoir agir rapidement en ne continuant pas la grossesse
  • avant 32 semaines une collaboration pédiatre-gynécologue est indispensable pour décider de la meilleure attitude thérapeutique.
  • Sans être systématique la césarienne fait largement partie du choix thérapeutique.





Retour GrossesseTable des matières




© JMD

© JMD