Nouvelles Octobre Nouvelles Novembre Nouvelles de Décembre


Janvier 2002


LE DEPARTEMENT BRITANNIQUE DE LA SANTE AVERTIT LES FEMMES UTILISANT DES CONTRACEPTIFS ORAUX DES RISQUES LORS DE LONGS VOYAGES AERIENS OU EN VOITURE

Le Département Britannique de la Santé a émis un avis la semaine dernière avertissant les femmes du risque augmenté de thromboses veineuses profondes ( TVP ) et de demander un conseil médical avant des voyages longs en voiture ou en avion, la Thrombose pouvant être fatale si les caillots sanguins atteignent les poumons, causant une embolie pulmonaire . Les femmes considérées être à risque augmenté de thromboses veineuses profondes sont notamment celles qui prennent des contraceptifs oraux, une thérapie de remplacement hormonale, celles qui ont accouché récemment, qui sont enceintes, ou qui ont eu récemment une attaque ou une chirurgie. Les femmes prenant des contraceptifs oraux sont "trois fois plus à risque " de développer le terrain favorisant les thromboses, selon le Dr. Patrick Kesteven, un expert du Freeman Hospital à Newcastle en Angleterre. Kesteven a ajouté que l'avertissement du gouvernement Britannique faisait en partie suite aux résultats récents de recherches Hollandaises qui ont souligné l'évidence d'un lien entre thromboses, longues périodes de station assise et les groupes à haut - risque . Le département de la santé suggère "des exercices en station assise", des bas de soutien et certains médicaments de fluidification sanguine pouvant augmenter le flux du sang aux jambes, où les caillots se forment habituellement , pour diminuer le risque de développer de dangereux caillots en étant assis pendant de longues périodes . En plus d'appels à davantage de recherches au Royaume Uni, l'organisation Mondiale de la santé et l'industrie aérienne ont aussi proposé de mener des études sur les risques de thrombose chez les femmes prenant des hormones et chez les autres groupes à haut - risque.

SOURCE: BBC News via Kaiser Daily Reporductive Health News, 3 December 2001

U.K. HEALTH DEPARTMENT WARNS WOMEN USING ORAL CONTRACEPTIVES ABOUT RISKS OF LONG FLIGHTS, CAR TRIPS

The British Department of Health issued a statement last week advising all women at increased risk of deep vein thrombosis (DVT) to seek medical advice before going on long flights or car trips, BBC News reports.
DVT causes blood clots that can be fatal if the clots reach the lungs, causing pulmonary embolism. Women considered to be at increased risk include women who are taking oral contraceptives or hormone replacement therapy, as well as those who have recently given birth, are pregnant, or have recently had a stroke or surgery.
Women taking oral contraceptives are "three times more likely to be at risk" for developing the blood clotting condition, according to Dr. Patrick Kesteven, a DVT expert from the Freeman Hospital in Newcastle, England. Kesteven stated that the warning from the British government was prompted in part by recent research findings from Holland that strengthened the evidence of a link between DVT, long periods of sitting and high-risk groups.
The health department guidelines suggest that "in-seat exercises," support stockings and certain blood-thinning medications may increase the flow of blood to the legs, where the clots usually form, possibly decreasing the risk of developing the dangerous blood clots while sitting for long periods.
In addition to calls for further research from U.K. health officials, the World Health Organization and the airline industry have also proposed conducting a comprehensive study on the risks of blood clots among women taking hormones and other high-risk groups

SOURCE: BBC News via Kaiser Daily Reporductive Health News, 3 December 2001


UN RAPPORT DE L'UNICEF PARLE DE MILLIONS D'ENFANTS SEXUELLEMENT EXPLOITES

L'UNICEF a appelé à un effort global et coordonné pour éliminer l'exploitation sexuelle commerciale des enfants. L'appel est contemporain du nouveau rapport de l'UNICEF "Profiting from Abuse." concernant l'exploitation sexuelle commerciale d'enfants. Le rapport détaille l'étendue du problème et inclut des témoignages de femmes et d'enfants exploités et injuriés. Il est publié pendant la deuxième Assemblée Mondiale contre L'exploitation Sexuelle Commerciale d'enfants, qui a lieu 17 - 20 Décembre à Yokohama, Japon. L'UNICEF co - parrainne l'assemblée avec ECPAT International, le NGO Groupe pour la Convention sur les Droits de l'enfant, et le Gouvernement du Japon. Le rapport détaille les causes sous-jacentes d'exploitation sexuelle commerciale d'enfants - incluant la pauvreté, la discrimination sexuelle, la guerre, le crime organisé, la globalisation, la cupidité, les traditions et croyances, le dysfonctionnement de la famille, le commerce de drogue , - et décrit les efforts concertés qui sont requis pour combattre ce commerce terrible. Le rapport complet est disponible sur le site internet de l'UNICEF

SOURCE: UNICEF Press Release, 12 December 2001
Profiting from Abuse: http://www.unicef.org/pubsgen/profiting/index.html

UNICEF REPORT SAYS MILLIONS OF CHILDREN ARE SEXUALLY EXPLOITED

UNICEF has called for a coordinated global effort to stamp out the commercial sexual exploitation of children. The call comes as UNICEF releases a new report on the commercial sexual exploitation of children, "Profiting from Abuse." The report details the scope and toll of the problem and includes testimonials from abused and exploited women and children. It is being released in conjunction with the Second World Congress against Commercial Sexual Exploitation of Children, which takes place 17-20 December in Yokohama, Japan. UNICEF is co-sponsoring the Congress with ECPAT International, the NGO Group for the Convention on the Rights of the Child, and the Government of Japan. The report details the underlying causes of commercial sexual exploitation of children - including poverty, gender discrimination, war, organized crime, globalization, greed, traditions and beliefs, family dysfunction, and the drug trade, - and describes the concerted efforts that are needed to combat this terrible trade. The full report is available on the UNICEF website

SOURCE: UNICEF Press Release, 12 December 2001
Profiting from Abuse: http://www.unicef.org/pubsgen/profiting/index.html

UNE ETUDE MONTRE QUE 44% DES JEUNES UTILISENT INTERNET POUR RECHERCHER DES INFOS CONCERNANT LA SANTE SEXUELLE

Selon une étude de la Kaiser Family Foundation, 44% des adolescents et jeunes adultes aux Etats-Unis ont reçu l'information sexuelle concernant leur santé par internet.
L'étude, intitulée "Génération Rx.com: Comment les Jeunes utilisent Internet," a montré que les jeunes sondés de 15 à 24 ans utilisent Internet pour obtenir de l'information concernant la contraception, la grossesse, le Sida et autres MST.
Le sondage par téléphone a sollicité les réponses de 1,209 adolescents et jeunes adultes choisis au hasard. Remplaçant l'encyclopédie et les livres médicaux de référence, Internet est maintenant une " ressource clef". SOURCE: Kaiser Daily Reproductive Health Report, 12 December 2001
Generation Rx.com: http://www.kff.org/content/2001/20011211a/

STUDY FINDS 44% OF YOUNG PEOPLE HAVE USED INTERNET TO RESEARCH SEXUAL HEALTH ISSUES

Forty-four percent of teenagers and young adults in the United States have accessed sexual health information online, a Kaiser Family Foundation study released yesterday found,
The study, entitled "Generation Rx.com: How Young People Use the Internet," found that the 15- to 24-year-olds surveyed reported using the Internet to get information about contraception, pregnancy, HIV/AIDS and other STDs.
The telephone survey solicited responses from 1,209 randomly selected teenagers and young adults about health care information and the Internet. Replacing the encyclopaedia and medical reference books, the Internet is now a "key source" of health information for young people, the study found. The study is available online.

SOURCE: Kaiser Daily Reproductive Health Report, 12 December 2001
Generation Rx.com: http://www.kff.org/content/2001/20011211a/

LE DEPISTAGE DE LA MUCOVISCIDOSE

L'association des gynécologues américains propose de l'information, sur son site internet, concernant le dépistage de la mucoviscidose. Elle a édité un petit fascicule expliquant ce qu'est la mucoviscidose (cystic fibrosis ) et les moyens de dépister les porteurs sains. Si la femme est porteuse le mari est testé, car il faut que les deux parents soient porteurs pour que la maladie apparaisse chez l'enfant ( dans un 1/4 des cas seulement ). Selon le Pr Mennuti ( professor of ob-gyn, human genetics, and pediatrics at the University of Pennsylvania School of Medicine ) : "Ceci est le premier changement majeur issu du projet sur le génome humain et pourrait être le prototype à d'autres dépistages génétiques. En France, il y a plus de deux millions de personnes porteuses du gène responsable de cette maladie. La fréquence de la maladie est variable selon les régions (environ 1 naissance sur 3 000 ).
Lire le site américain Les faits
La mucoviscidose -fr-
GeneClinics: Cystic Fibrosis

SOURCE: ACOG NEWS RELEASE , 12/12/2001

UNE MAISON CLOSE POUR LES FEMMES

Une maison close pour les femmes a été inaugurée en Suisse début décembre 2001. Ils sont sept, afin que chacune trouve homme à son pied. Un massage de 90 minutes assorti d'un acte sexuel sera facturé 650 francs suisses (396,4 euros), le strip-tease privé 150 francs (91,5 euros). Mais la femme ne paie que si elle est entièrement satisfaite.

SOURCE: Le Monde 18/12/2001

DEPISTAGE CHLAMYDIA

Le dépistage Chlamydia par PCR est remboursé en Belgique depuis décembre 2001 dans certaines indications.

La plupart des personnes porteuses du chlamydia l'ignorent. Cette maladie sexuellement transmissible (MST) ne présente généralement aucun symptôme ou des symptômes si peu importants que beaucoup de ceux ou celles qui ont cette infection n'en prenne connaissance que lorque se développe de sérieuses complications.
Medem: JAMA Patient Page:
Mst Nouvelles acquisitions

SOURCE: Labo et Medem: JAMA Patient Page

L'ASPIRINE A PETITE DOSE DIMINUE LES COMPLICATIONS DE L' HYPERTENSION PENDANT LA GROSSESSE

En traitant les femmes à haut risque avec de faibles doses journalières d'aspirine les auteurs ont montré une diminution des complications de la prééclampsie, présente chez 2 à 8% des grossesses et qui est une cause majeure de maladies maternelles et périnatales ainsi que de décès.
Article paru en Novembre dans Obstetrics & Gynecology auteurs : Researchers at Birmingham Women's Hospital in England
Low-dose Aspirin Lowers Incidence of Hypertension in Pregnancy
Eclampsie Symptômes

FAUSSE COUCHE A REPETITION - UNE ASPIRINE PAR JOUR ?

Les fausses couches à répétition et les complications prénatales plus tardives sont en certains cas associées à des thromboses placentaires et des infarcissements. Les femmes ayant des fausses couches tardives et recevant de l'aspirine (75 mg par jour) ont eu un taux de naissance significativement plus élevé (122/189; 64.6%) comparées avec celles qui ne prenaient pas d'aspirine (30/61; 49.2%: OR 1.88; 95% CI 1.04-3.37).
Department of Reproductive Science and Medicine, Imperial College School of Medicine at St Mary's, Mint Wing, Praed Street, London W2 1PG, UK.
National Library of Medicine : MEDLINE paru dans
human reproduction

C ENTRES DE CRISE DE LA GROSSESSE EN CALIFORNIE

Depuis des années, des centres de crise de la grossesse ont tenté de dissuader des femmes de faire des avortements. Ils donnent des informations inexactes concernant l'avortement et même sur la contraception. Ils se cachent souvent derrière des activités professionnelles - paravent - qui cachent leur véritable mission.
Lire ...CARAL Pro-Choice Education Fund

Visit IPPF's Website at
http://www.ippf.org
Les Nouvelles de l'IPPF ( en Anglais )
Nouvelles de l'IPPF