L'abstinence périodique

Les méthodes naturelles sont basées sur l'observation du cycle :


L'hormone hypophysaire FSH stimule la croissance d'un follicule ovarien;

à mi-cycle il y a production accrue de l'hormone hypophysaire LH ( pic LH ) ce qui provoque l'ovulation.
L' ovaire produira à partir de ce moment là de la progestérone qui s'ajoute à la secrétion déjà existante d'oestrogène.

Les oestrogènes modifient la glaire cervicale.
La Progestérone fait augmenter la température.
L'ovule ne peut-être fécondé que pendant une douzaine d'heures.
La durée de vie moyenne des spermatozoïdes est de 3 jours.

Ce sont ces constatations qui sont à la base des méthodes naturelles.



Hypophyse :
LH
FSH
Ovaires
Hormones :
(Oestrogène
Progestérone)
Utérus
Endomètre

Col de l'Utérus





Changements Hormonaux pendant le cycle


La glaire cervicale.

La glaire cervicale n'est présente que pendant les quelques jours qui précèdent l'ovulation.

Au début du cycle elle est absente puis apparait progressivement, elle est d'abord épaisse puis filante et transparente comme du blanc d'oeuf. Elle atteint son maximum en pré ovulatoire immédiat.
Les jours dangereux sont ceux où il y a présence de glaire.

La courbe de température

La progestérone fait augmenter la température.


Lorsque la température est plus élevée depuis quelques jours on peut donc considérer que les jours dangereux sont passés ( la température après l'ovulation est supérieure de 0.2 à 0.4 degrés à ce qu'elle était avant l'ovulation ).
L'abstention de rapports sexuels doit donc être observée pendant toute la première partie du cycle, lorsque la courbe de température est basse c'est à dire depuis le début des règles jusqu'au jour J +3 où la température est plus élevée.




Courbe de température
décalage de température le Jour 15, Ovulation probable le 14ème jour


1. Le thermométre, mis à 36°, se trouvera a portée de la main.
2. Prendre la température chaque matin dés le réveil, avant le lever, avec le même thermomètre et, si possible, à la même heure.
3. Noter la température dés le premier jour des menstruations (1er jour du cycle). Marquer la température relevée sur le graphique au moyen d'un point au milieu de la case correspondante.

La "Fenêtre Fertile"

La glaire cervicale et la courbe de température

Ces deux méthodes peuvent s'additionner.
L'efficacité de cette méthode ne diffère que peu de la méthode de la glaire cervicale.

La palpation du col de l'utérus

Au début du cycle il a une consistance semblable à celle du bout du nez. L'orifice cervical est fermé. A l'approche de l'ovulation le col s'amollit et a la consistance des lèvres. L'orifice pourra être ressenti comme une fossette. Après l'ovulation l'orifice cervical est de nouveau fermé et le col redevient ferme.
L'efficacité de cette technique n'est pas connue.
Elle peut se combiner aux méthodes de la glaire cervicale et de la courbe de température

Efficacité
    On a calculé ( notamment IPPF : International Planned Parenthood Federation ) qu'il y a :

  • 20% de grossesses dans l'année chez les femmes qui utilisent la méthode thermique et
  • 25% de grossesses dans l'année chez les femmes qui utilisent la méthode de la glaire cervicale.
  • On considère qu'il a moins de 5% de grossesses chez les femmes qui utilisent les contraceptifs oraux et les dispositifs intra utérins.
  • Il est clair cependant que l'abstinence périodique basée sur les techniques " courbe de température et glaire cervicale" est préférable à l'absence de méthode.

Ces méthodes ne sont pas très utiles non plus lorsque l'on veut traiter la stérilité ; elles ne sont même plus considérées comme un appoint aux techniques plus pointues comme l'échographie ou les dosages hormonaux. Ogino - Avis


Retour | Menu | Télécharger Imprimer (PDF)