Menu







La conservation du tissu ovarien avant un traitement anti cancéreux


Le traitement de certains cancers notamment hématologiques s'est amélioré ces dernières années et permet la guérison du patient. Les traitements ont cependant fréquemment un effet néfaste et irréversible sur la fertilité féminine. Il n'existe en effet aucun médicament permettant de protéger les follicules ovariens contre les effets toxiques de ceux-ci.

Actuellement une laparoscopie permet avant le traitement anti cancéreux destructeur de prélever du tissu ovarien superficiel afin de le congeler et ainsi de conserver de façon sûre le tissu ovarien . On a mis au point des méthodes de congélation qui permettent de conserver intacts près de 80% des ovules.

Quelques années cependant seront encore nécessaires soit pour réussir la réimplantation de l'ovaire conservé soit pour parvenir à la maturation des follicules in vitro.

Il est possible déjà de faire congeler des fragments d'ovaire pour préserver au maximum les chances de fertilité future. Cependant tous les cancers ne permettent pas cette technique : la décision de conserver du tissu ovarien doit être prise collégialement par les divers spécialistes. Ce choix technique ne peut qu'être individuel.

Des travaux à ce sujet sont toujours en cours notamment

à l' Université Bruxelloise V.U.B.
à l' Hopital Méthodiste de New York




Retour Fertilité

Retour Menu




Hit-Parade