Menu



16 états du Pacifique et d'Asie ont adopté un plan d'action visant à combattre le trafic des femmes et des enfants à la conférence de Manille


Source : Financial Times; Herald Tribune, April 3 2000

PLAN D'ACTION POUR COMBATTRE LE TRAFIC DES FEMMES ET ENFANTS

Dans un premier effort Asiatique coordonné pour éradiquer " l'esclavage pernicieux actuel " 16 états du Pacifique et d'Asie ont adopté un plan d'action visant à combattre le trafic des femmes et des enfants à la conférence de Manille, rapporte le Financial Times
On estime à 1Million le nombre de femmes et d'enfants qui sont vendus mondialement chaque année, comme objets sexuels.  L'initiative Régionale Asiatique contre le Trafic d'enfants et de femmes, est soutenue par l'Union Européenne, la Russie, les agences ONU et NGOS. Un plan d'action a été établi pour qu'il y ait un plus grand échange d'informations, incluant le trafic spécifique de sites internet, une information des femmes pauvres des dangers de trafic, le soutien mental et physique des victimes, et l'instauration d'amendes beaucoup plus importantes pour les trafiquants et la confiscation de leurs profits.

Le Herald Tribune a rapporté que la CIA évalue à 50,000 le nombre de femmes et d'enfants provenant d'Asie, Amérique latine et Europe de l'Est amenés aux USA chaque année et forcés de travailler comme prostitués ou comme serviteurs.

ACTION PLAN TO COMBAT TRAFFICKING IN WOMEN AND CHILDREN

In a first co-ordinated Asian effort to stamp out "pernicious modern-day slavery" 16 Asian and Pacific states adopted an action plan to combat trafficking in women and children at a conference in Manila, reported the Financial Times.
An estimated 1m women and children are brought and sold worldwide every year, as sex workers, bonded labourers and mail-order brides.  The Asian Regional Initiative Against Trafficking in Women and Children Conference, attended also by the European Union, Russia, UN agencies and NGOs,  established an action plan for greater information exchange, including trafficking-specific internet sites, education for poor women about the dangers of trafficking, physical and mental support for victims while still in the destination country, and higher fines for traffickers and the confiscation of their profits. 
The Herald Tribune reported that the CIA assesses that as many as 50,000 women and children are brought to the US each year and forced to work as prostitutes, abused labourers or servants, from Asia Latin America and Eastern Europe.
SOURCE: Financial Times; Herald Tribune, April 3 2000


Retour Menu