Risques Cardiovasculaires

Pilule ContraceptivePilule de Ménopause




De très nombreuses femmes ne sont pas conscientes des risques cardiovasculaires qu'elles encourent durant leur vie puisque dans une étude américaine récente plus de 60% des femmes interrogées ont accusé les cancers de représenter la menace la plus importante pour leur santé.
6% seulement ont évoqué la possibilité d'une infection cardiovasculaire ou d'un accident vasculaire cérébral.
Ce qui n'est malheureusement pas la réalité.

Le nombre des décès par maladie cardiovasculaire est en effet 10 fois plus important que celui par exemple du cancer du sein.
L'opinion publique pensait et pense toujours jusqu'à présent que seuls les hommes ont un facteur de risque important dans ce domaine. Les chiffres pour la population féminine entre 1989 et 1996 montrent notamment que le nombre de morts subites par cardiopathies des jeunes femmes de 15 à 36 ans a augmenté de plus de 31%. ( aux USA )

Pilule Contraceptive

On a déjà cité les risques de thromboses sur pilule. Les risques sont très faibles mais néanmoins non nuls, aussi faire un examen et un bon interrogatoire à la recherche de facteurs prédisposants est indiqué.
L'étude, parue dans le British Medical Journal du 22/07/2000, en Grande-Bretagne et Nouvelle-Zélande où les pilules de troisième génération sont employées communément, estime que le taux annuel de mortalité par thromboembolie chez les utilisateurs de contraceptifs oraux est de près de 1 pour 100 000.

Pilule de Ménopause

La thérapie de remplacement à la ménopause est actuellement mise en cause : la prévention cardiovasculaire qui était recommandée par la prise hormonale n'est plus recommandée notamment par l'association des cardiologues américains lors de leur dernier congrès.
De plus une étude récente JAMA (17 Juillet 2002,vol. 288,3) montre un accroissement du nombre d'accidents cardiovasculaires.
risque accru
· de cancer mammaire (risque relatif= 1,26);
· de maladie coronarienne (RR = 1,29);
· d'accident cérébrovasculaire (RR = 1,91)
· et d'embolie pulmonaire (RR = 2,3).

On se rend malheureusement compte que les patientes ont parfois plus de risques que de bénéfices à prendre la pilule de ménopause et qu'il faut traiter une femme en fonction de son état personnel et non plus préconiser la pilule de ménopause à toutes comme on le faisait.
+ d'infos



Hit-Parade