L’AUTONOMIE FINANCIERE DES MINEURS ET DES JEUNES

4.Les allocations d'attente

Les allocations d'attente constituent une somme d’argent forfaitaire versées aux jeunes qui ont terminé leurs études pour autant qu’ils répondent à un certain nombre de conditions.

    Pour ouvrir le droit ,le jeune :
  • ne doit plus être soumis à l'obligation scolaire ou encore avoir terminé l'enseignement secondaire avant dix huit ans
  • doit avoir suivi un certain type d’études déterminé par la réglementation communautaire
  • doit résider en Belgique pendant le stage et la période pendant laquelle il bénéfice des allocations
  • doit être à la charge d'un parent travailleur migrant ressortissant de l'espace économique européen et résidant en Belgique lorsqu’il effectue ses études à l’étranger
  • doit avoir suivi ses études dans une école reconnue par l’autorité d’un pays au sein de l'espace économique européen. Elles doivent être de même niveau que celles dispensées en Belgique.
  • ne doit jamais avoir travaillé
  • doit s'inscrire comme demandeur d'emploi
  • doit accomplir un stage d'attente qui varie selon l’âge : 155 jours ouvrables ( - 18 ans),233 jours ouvrables ( 18 ans inf à 26 ans) et 310 jours ouvrables ( 26 ans inf à 30 ans)
  • ne doit pas avoir atteint l'âge de 30 ans au moment de l'introduction de la demande être belge ou ressortissant d'un pays qui a conclu une convention de sécurité sociale avec la Belgique
La demande doit être introduite au bureau de placement ou au service régional de l'emploi dès la fin ou l’abandon des études .
Celui qui a terminé une formation dans le cadre d’un contrat d’apprentissage industriel ou qui avait droit à des allocations de transition , est dispensé de la période d’attente Pendant le stage d’attente, le jeune peut travailler ,rechercher un emploi ou suivre une formation ( un stage) et être disponible sur le marché de l’emploi . En cas de refus, le jeune pourra être exclu du bénéfice des allocations de chômage pour une durée comprise entre 4 et 52 semaines au maximum.

Les demandeurs d'emploi recevront une aide pour accéder au travail ainsi qu’une allocation d'accompagnement à certaines conditions pour un maximum de 160 F par jour .
    Ils pourront continuer à recevoir les allocations familiales s’ils ont moins de 25 ans :
  1. s’ils remplissent les conditions pour obtenir une allocation d’attente
  2. s’il n’ont pas refusé d’emploi convenable Elles seront payées alors pendant 180 jours civils pour les moins de 18 ans et 270 jours civils pour les plus de 18 ans ( au moment de l’inscription ou de la fin du stage). Si le jeune a une activité lucrative ( contrat non soumis à l’ONSS) pendant le stage d’attente , et perçoit un montant supérieur à 409.02 € , il perd le bénéfice des allocations familiales pour ce mois et tant que dure l’activité .
    En ce qui concerne l’affiliation à l’assurance maladie – invalidité avant l’âge de 25 ans , le jeune est sous le régime de ses parents . Dès qu’il trouve un emploi ou qu’il peut bénéficier des allocations d’attente , il doit s’affilier seul.
    Le jeune qui a introduit la demande est soumis à un contrôle mensuel au bureau de pointage.
    Le jeune est tenu de suivre un parcours d’insertion tendant à augmenter ses chances de décrocher un emploi et à faciliter l’insertion professionnelle .

    âge Chef de ménage isoléCohabitant (revenus de remplacement)Cohabitant ( revenus prof.) 
    21 ans et +30.99 €21.19€12.84€ 12.02 € 
    De 18 ans à 20 ans 30.99 €13.56€ 12.84 €12.02 € 
    - 18 ans30.99 €8.63 €7.98 €7.53 € 
        €  
    .