L'AUTO - EXAMEN DES SEINS NE REDUIT PAS LA MORTALITE DUE AU CANCER DU SEIN

Doit-on continuer de conseiller aux femmes de s'auto-examiner les seins ?
Cette pratique qui devrait normalement diminuer l'incidence du cancer du sein ne semble pas être efficace.
C'est ce qui ressort d'une publication récente de l'Institut National Américain du Cancer.

En conclusion de cet article du 2 Octobre 2002 il est dit que "dans les pays en développement où les mammographies ne sont pas accessibles il ne semble pas qu'il faille consacrer les ressources limitées à des efforts de prévention préconisant la palpation".

L'étude a pendant 5 ans englobé 266.064 ouvrières à Shanghai.
La moitié d'entre elles ont sous surveillance médicale pratiqué la palpation régulièrement, les autres non. Après 10 à 11 années, la mortalité due au cancer du sein fut la même dans les deux groupes.
La palpation n'a pas non plus permis de détecter le cancer du sein plus tôt.

Pour des femmes ayant accès au dépistage par mammographies , les auteurs recommandent de ne pas remplacer l'habituel dépistage par mammographie par la palpation.
Cependant, ils préconisent de pratiquer des études supplémentaires pour déterminer si chez des femmes hautement motivées la palpation pourrait détecter des cancers dans l'intervalle entre les dépistages par mammographies, et améliorer les résultats de ce dépistage.

SOURCE: Le journal du Cancer National Institute. 2002;94(19):1420-1421, 1445-1457, 2 Octobre 2002.



Si vous voulez envoyer cette page à un(e) ou des ami(es)