Numéro 4 - 4e trimestre 2003


Littérature:


Grand prix de l'ADELF

Le grand prix littéraire France/Wallonie-Bruxelles, décerné par l'Association des Ecrivains de Langue Française (ADELF) a été attribué à Paris à François Emmanuel pour " Le sentiment du fleuve " paru chez Stock. Ce prix est doté d'une somme de 1525 €. Communiqué

" Chamelle " encore primée

" Chamelle ", roman de Marc Durin-Valois paru chez Jean-Claude Lattès, a obtenu le prix des cinq continents de la Francophonie, doté de 10.000 €. Une mention spéciale, dotée de 5.000 €, a été attribuée à la Tunisienne Fawzia Zouari pour son roman " La retournée " (éd Ramsay). Marc Durin-Valois, 44 ans, ancien journaliste, notamment auteur de " L'empire des solitudes ", s'est inspiré pour " Chamelle " des souvenirs de son enfance en Ouganda. Déjà lauréat du Prix Amerigo Vespucci, Chamelle " a aussi remporté le prix Culture et Bibliothèques pour tous et le prix
Tropiques de l'Agence française pour le développement. AFP

Prix de la francophonie à un Danois

L'écrivain danois Jens Christian Groendahl s'est vu remettre le prix littéraire 2003 des ambassadeurs des pays de la francophonie, pour son roman " Bruits du cœur ".
D'une valeur de 10.000 couronnes danoises (1.346 €), il récompense un livre danois récemment traduit en français, " contribuant ainsi à promouvoir la diversité culturelle et la diffusion de la littérature danoise contemporaine dans le monde francophone ".
Jens Christian Groendahl, 44 ans, a publié 16 livres au Danemark, dont 3 ont été traduits en français: " Eté indien " en 1996, " Silence en octobre " en 1999 et " Bruits du coeur " en 2002. AFP

Grand prix de la Francophonie

L'Académie française a décerné son Grand Prix de la Francophonie, doté de 22.500 euros, à Edouard Maunick, poète mauricien pour l'ensemble de son oeuvre. L'Académie a également attribué deux grandes médailles de la Francophonie à Gassam Salamé, ancien ministre libanais de la Culture et Lê Than Khoi, vietnamien, professeur émérite d'éducation comparée et d'éducation et développement à la Sorbonne. AFP


Retour en haut de page