Numéro 4 - 4e trimestre 2003


Education:


Maîtres en réseau

Un réseau international pour la promotion et l'amélioration de la formation des maîtres dans les pays francophones s'est officiellement constitué sur l'initiative de l'Agence universitaire de la francophonie (AUF) qui regroupe 451 institutions d'enseignement supérieur fonctionnant totalement ou partiellement en français, implantées dans 49 pays, et de la conférence des présidents d'IUFM regroupant les 31 Instituts universitaires de formation des maîtres de France. Le réseau doit permettre des partenariats pour la formation initiale et continue des enseignants mettant l'accent sur la formation à distance, particulièrement utile dans les pays n'ayant pas l'infrastructure nécessaire pour une formation de qualité. Il doit permettre aussi la mise au point en commun des outils pédagogiques (manuels ou logiciels) ainsi que des échanges et des envois d'experts. AFP

Réunion des dirlos

Des professionnels de l'éducation, originaires de pays partiellement ou entièrement francophones regroupés au sein de l'Association francophone internationale des directeurs d'établissements scolaires (Afides), ont tenu à Dakar leur onzième biennale. Cette rencontre, qui coïncide avec le 20ème anniversaire de cette association, a réuni plus de 200 délégués autour du thème : Directeurs sans frontières: vers l'émergence d'un leadership en gestion de l'éducation. " Une bonne école, c'est d'abord un bon directeur ", a estimé le ministre sénégalais de l'Education, Moustapha Sourang, qui a présidé la cérémonie d'ouverture des travaux.
Selon M. Sourang, le Sénégal consacre environ " 35% de son budget à l'éducation ". Sur ce montant, a-t-il ajouté, 45% vont à l'éducation de base, " conformément aux objectifs du " Forum de Dakar sur l'éducation ", organisé en avril 2000 et visant notamment à fournir à tous d'ici 2015 une éducation de base de qualité.
Le poète sénégalais Amadou Lamine Sall, dont l'intervention a été consacrée au " dialogue des cultures ", a de son côté évoqué les " 900 millions d'adultes analphabètes, 130 millions d'enfants non scolarisés et 100 millions d'enfants abandonnés " dans le monde ayant besoin des compétences de directeurs d'école.
" Il s'agit moins de savoir quel monde nous allons laisser à nos enfants que de savoir aux mains de quels enfants nous allons laisser notre monde ", a estimé M. Sall, paraphrasant le philosophe français Alain Finkielkraut.
L'Afides a été créée en avril 1983 à Montréal (Canada) pour promouvoir les échanges entre les directeurs de toute la francophonie internationale de la maternelle, du primaire et du secondaire, du privé et du public. AFP



Retour en haut de page