Enghienbar

LA BARONNIE D'ENGHIEN

 1.         Situation géographique

Dans la province du Hainaut  à 12 km au nord de Soignies , à proximité de l'autoroute E429 - A8 Tournai -Bruxelles  (voie romaine de Bavay  à Utrecht ).

 2.         Etymologie toponymie de la localité

Le nom de cette ville a connu de multiples formes.

En 956 : Aingham; 1092 : Adenghien; 1147 : Adengen; 1163 : Anglien; 1185 : Adenghem ce qui semble signifier "Maison des gens d'Ado" ou "demeure des fils d'Aha" ou encore "demeure d'Odin".

3.         Armes des premiers seigneurs

Au XIIe siècle, armes et bannière d'Hugues d'Enghien  : "D'argent et de sable de dix pièces "ieronnez, moult richement eslevés et dedans chaque pièce de sable furent semées croisettes d'or recroisetées"

A.R. du 17/11/1838 : "Gironné d'argent et de sable de dix pièces, chaque pièce de sable chargée de trois croisettes recroisettées au pied fiché d'or".

L'écu ayant pour timbre une couronne et pour support deux lions d'or.

4.         Cri d'arme

 Enghien au seigneur

5.         Généalogie succincte des premiers seigneurs de la localité

Selon la tradition, on attribue à une colonie saxonne la fondation de la cité.

Un seigneur nommé d'Eugle, servant à la cour de Charlemagne, est désigné pour déporter des Saxons en Flandre et ce aux environs de l'an 801.Ces Saxons terminent leurs voyages dans la région d'Engle (d'où les noms des lieux et villages des environs d'Engle : Herfelinghe, Bellinghe, etc.). L'agglomération enghiennoise se forme insensiblement dans le courant du XIe siècle.

En 1107, le seigneur d'Enghien  fait hommage de sa terre à Godefroid-le-Barbu, duc de Louvain . Enghien fait partie du comté de Brabant  (Burbant ).

Hugues d'Enghien  apparaît comme premier seigneur d'Enghien en 1121. Il élève en 1167 un château fort qui, occupé par des troupes brabançonnes, est démoli par Baudouin V de Hainaut . C'est quelques années après cette date que le comté de Burbant  fut rattaché au Hainaut. Hugues épouse Elisabeth de Luxembourg  dont sont issus Gossuin, Engelbert, Siger et Boniface.

En 1183, mort d'Hugues peu de temps après une donation faite à l'abbaye de Saint-Ghislain d'une terre qu'il possédait à Wasmes.

Gossuin a-t-il hérité de la seigneurie d'Enghien  ? Rien ne le confirme.

Engelbert, deuxième seigneur d'Enghien, épouse Ide, fille d'Henri, châtelain de Mons en Havré. Il commence par reconstruire la forteresse d'Enghien dans les premières années du XIIIe siècle, tâche que poursuit son fils Siger 1er. Engelbert profite d'une guerre entre le comte de Hainaut et le duc de Louvain pour se rallier à celui-ci mais il est contraint de rendre la forteresse d'Enghien au comte de Hainaut. Il fait de nombreux dons à l'abbaye de Cambron. Il est l'auteur de la branche des Enghien-Havré. Mort d'Engelbert en 1245 et c'est Siger 1er qui lui succède comme seigneur d'Enghien.

Siger 1er épouse Alix, fille héritière de Walter, seigneur de Sottegem. Ce Walter appartient par sa mère à "une" ou "la" puissante famille des Avesnes . Il reçut de Jean d'Avesnes une donation territoriale qui permit l'extension des limites de la ville d'Enghien .

En 1254, Charles d'Anjou , frère de Saint-Louis, à qui Marguerite de Constantinople  a cédé le comté de Hainaut , se voit refuser par le seigneur d'Enghien  l'hommage de vassalité qu'il exigeait et vient mettre le siège devant Enghien mais il essuie un échec. En 1261, mort de Siger 1er. Walter 1er, son fils, lui succède.

Walter 1er épouse successivement Mahaut de Barbançon , Mathilde de Dongelberg  et Marie de Rethel . Il profite d'une ère de tranquillité pour continuer les travaux du château d'Enghien . En 1267, Walter 1er signe à Cortenberg la convention de paix et de réconciliation entre la ville de Louvain  et la duchesse de Brabant . Il meurt en 1290.

Walter II succède à son père en 1289. Il achète la terre de Grimengh  (Grimbergen) en 1309 et épouse Yolande de Flandre . Il meurt en 1310 et est inhumé en l'église paroissiale d'Enghien . Sa femme gouverne au nom de son fils Walter III.

En 1316, Walter III (Wauthier) prend en main l'administration de ses domaines et prend part aux guerres de son époque. Il part avec Guillaume 1e, dit le Bon, au secours d'Edouard III, roi d'Angleterre , époux de Philippine, fille de Guillaume 1er, contre Robert Bruce, roi d'Ecosse . Il assiste aux fêtes qui accompagnent la fondation de l'Ordre de la Jarretière en 1343.  Il épouse Isabelle de Brienne , fille de Gauthier V de Brienne, duc d'Athènes , comte de Conversano , et de Jeanne de Châtillon-Porcéan. Ce couple avait également un fils, Gauthier VI de Brienne, qui périt à la bataille de Poitiers en 1356.  Ce n'est donc qu'en 1358 qu'Isabelle hérite les titres que portera son mari - et plus tard leur fils Siger - à savoir comte de Brienne et de Conversano et duc d'Athènes.     Voir contributions extérieures

Siger II d'Enghien (Sohier) succède en 1346 à son père Walter III et devient à la mort de son oncle, Walter, connétable de France . Il devient duc d'Athènes , comte de Conversano , de Brienne  et de Liches. Il est l'époux de Jeanne de Condé . Il achète à Marie de Braine  la terre de Basily et la réunit à sa terre d'Enghien en 1361.Il a de graves démêlés avec le comte de Flandre  et de Hainaut .En 1366, Aubert de Bavière , régent du Hainaut, entre en conflit avec la maison d'Enghien et tente, vainement, de s'emparer de la ville et du château. C'est au château de Baisieux, près de Quiévrain , que le duc Aubert de Bavière surprend pendant la nuit le sire d'Enghien et le fait prisonnier au donjon du Quesnoy . Siger II a la tête tranchée le jeudi 21 mars. Les rumeurs populaires accusent Jean, sire de Werchin , sénéchal de Hainaut, Baudry, sire de Roisin , Gérard, sire de Ville , et Gilles d'Ecaussinnes  d'avoir aidé le duc Aubert à commettre ce crime. La vengeance injustifiable d'Aubert de Bavière à l'égard de Siger d'Enghien provoque une guerre longue et acharnée, désastreuse pour le Hainaut.

Walter IV succède à son père et est armé chevalier en 1379. Il fait ses premières armes sous Louis de Mâle . En 1380, les Gantois s'étant emparés de l'abbaye d'Enaeme, le seigneur d'Enghien  accourt aussitôt les surprendre à la tête de 300 lances en s'écriant : "Enghien au seigneur". Walter IV est tué avec son frère Gérard, bâtard d'Enghien, en 1381.

En 1384, après la mort de Walter IV, son oncle Louis d'Enghien , comte de Conversano , devient chef de la famille. Il épouse Jeanne de Saint-Séverin, fille du comte de Saint-Séverin, prince de Salerme . Ils n'eurent que des filles. Par la suite, le comte Louis de Conversan prend le chemin de l'Italie  pour aller soutenir le comte d'Anjou  qui a fait la conquête du royaume de Naples . Il ne revient plus dans nos provinces et séjourne dans son comté de Conversan dans les Pouilles . Il meurt en 1390.

Durant cette période, la terre d'Enghien  se trouve en butte à des pillages et à des dévastations commises par une troupe de paysans surnommés "les Pourcelles  de le Raspaille ".

La seigneurie d'Enghien  et les comtés de Conversano  et de Brienne  passent à la fille de Louis d'Enghien et à son gendre Jean de Luxembourg . Ainsi s'éteint la branche aînée de la famille d'Enghien qui a occupé l'un des premiers rangs parmi les familles féodales du comté de Hainaut . Enghien passe ensuite dans les familles de Clêves, de Nassau , de Bourbon  et enfin d'Aremberg .

La ville d'Enghien  est effectivement qualifiée de baronnie car au Moyen-Age et aux Temps Modernes, le régime féodal désigné par ce terme et, d'une manière générale, désignait les vassaux importants du roi ou du prince. Les terres de ces vassaux portent alors le titre de baronnies. C'est donc le cas pour Enghien qui est qualifiée de baronnie dans le comté de Hainaut  et les seigneurs qui y règnent sont considérés comme éminents.. La baronnie étant davantage une reconnaissance honorifique et une preuve de notoriété qu'une titularisation spécifique dans la hiérarchie nobilière.Enghien a anciennement le titre de baronnie de Hainaut auquel on substitue, vers l'an 1670 (1680?), en faveur du duc d'Arschot celui de pairie de cette province qui est alors annexée à la terre de Petit-Quévy . __________________________________________________________________________________________________

Retour sommaire
Retour page d'accueil