Histoire de la colonisation belge du Congo, 1876-1910

L’état indépendant du Congo fut créé en 1885, faisant suite aux divers accords avec les puissances occidentales qui espéraient voir dans cette région une vaste zone de libre échange, comme stipulé dans l’acte de Berlin. Léopold II, roi des Belges, en assumait la souveraineté et allait rapidement se déclarer propriétaire du pays, de ses habitants et de ses produits. Il se révélerait ainsi être l’antithèse du roi philanthrope qu’il prétendait représenter.
Pendant une vingtaine d’années, les agents territoriaux, la force publique, et les milices armées des sociétés privées, allaient répandre la terreur dans les régions de l’Équateur, de l’Aruwimi, du Lomami, du Mai-Ndombe, de l’Itimbiri, de l’Uele, du Kasaï et de la Mongala. Esclavagisme, déportations, guerres, massacres, pillages, captures, emprisonnements et tortures étaient les moyens et les méthodes utilisés pour forcer la population à récolter le caoutchouc et à le livrer aux autorités coloniales.
Des centaines de milliers et peut-être des millions de Congolais allaient mourir à cause du régime mis en place par le roi Léopold II. Ce régime de terreur ne sera jamais dénoncé par les missionnaires catholiques qui participaient à la prétendue mission civilisatrice du roi.

Histoire de la colonisation belge du Congo, 1876 - 1910

Et le Congo fut pillé

Questions aux écrivains

Le passé belge au Congo

Les Fantômes du Roi Léopold II

Le pays des mains coupées

LEOPOLD II ET L’ETAT INDEPENDANT DU CONGO

Du caoutchouc rouge d'Octave Mirbeau au « Fantômes du Roi Léopold »

Missions et politique

Discours de S. M. le Roi BAUDOUIN

Discours de Patrice LUMUMBA